Avancement du projet

La Maison Azur accueillera ses premiers patients en juillet 2022

Débutés en août 2020, les travaux de rénovation et d’aménagement de l’unité de soins palliatifs La Maison Azur à Sion touchent à leur fin: les premiers patients pourront y bénéficier de soins appropriés dès début juillet 2022. L’équipe dirigeante, constituée de l’infirmière-cheffe, du responsable administratif, de l’infirmière clinicienne, adjointe de l’infirmière-cheffe et du chef de cuisine œuvreront dès mi-mars à constituer une équipe soignante et d’accompagnement fonctionnelle.

Attelés depuis 2014 à ce projet, le Conseil de la Fondation La Maison Azur et le comité de l’Association des Amis de la Maison Azur, ainsi que leurs partenaires sont heureux de pouvoir saluer bientôt la fin des travaux d’aménagement et de voir approcher l’ouverture officielle et l’accueil des premiers patients dès juillet 2022.

L’équipe dirigeante de La Maison Azur est d’ores et déjà constituée et les patients nécessitant un accompagnement en soins palliatifs pourront bénéficier des compétences de professionnels aguerris et motivés en les personnes de Mme Agnieszka Grosjean-Bagnoud, 37 ans, infirmière-cheffe, M. Patrick Müller, 33 ans, responsable administratif. Mme Grosjean-Bagnoud et M. Müller seront co-responsables de la nouvelle structure. Ils seront secondés et épaulés par Mme Chantal Martinet, 47 ans, infirmière clinicienne, adjointe de l’infirmière cheffe, et M. Stéphane Petter, 55 ans, chef de cuisine.

Si le budget de fonctionnement de base de la Maison Azur est assuré par le financement du canton et l’assurance maladie – permettant l’accès aux soins prodigués à tous ceux qui en auraient besoin – les travaux de rénovation et d’aménagement doivent être couverts par des participations privées. De généreux donateurs ainsi qu’un important soutien de la Loterie romande ont permis d’assurer le budget de construction. La Fondation est cependant toujours à la recherche de consolidation : la recherche de fonds se poursuit.

L’Association des Amis de La maison Azur a quant à elle pour but notamment de contribuer au financement d’activités non couvertes par la LaMal ou le Département de la santé, comme par exemple des équipements spéciaux, l’art thérapie, des activités culturelles, l’aumônerie, etc. Forte aujourd’hui de près de 150 membres membres, elle souhaite encore élargir sa capacité de soutien et en appelle à la générosité de la population et aux bonnes volontés de tous.

La Maison Azur offrira dix lits ; ils accueilleront des patients de tous âges nécessitant des soins et des services palliatifs spécifiques, lorsque le maintien à domicile n’est plus possible et que leur état ne justifie pas une hospitalisation. Cette maison chaleureuse et protectrice accordera une grande place aux proches ; elle prévoit exclusivement des chambres individuelles, des espaces communs, des salons, salles-à-manger, un jardin, des lieux dédiés aux enfants.